Étiquettes : le 3 mai 2008

Je me souviens de Coca, notre chat noir. Il allait et venait entre le jardin et la maison en passant par le soupirail par où on faisait livrer le charbon. Un jour mon père a voulu boucher le soupirail avec des planches. Il m’a demandé de lui amener le chat et, il a mesuré la distance d’un bout de la moustache à l’autre, de façon à pouvoir laisser un trou assez grand pour lui permettre de passer.

Les proches | notre chat noir | No Comments »

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité