Étiquettes : le 3 juin 2008

Je me souviens des transistors : on les entendait partout, en ville, à la plage ; de l’émission de Luc Bérimont qui se terminait par « Vive la poésie » ! que j’écoutais – le dimanche soir ? – tard , l’oreille collée au « poste » alors que mes parents me croyaient endormie; de Martin Circus, de « J’m’éclate au Sénégal claironnée d’une voiture dans les rues de la ville, reprise à tue-tête par ses passagers.

Le quotidien | Les transistors | No Comments »

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité