Étiquettes : le 19 juillet 2009

Je me souviens de la première fois où j’ai pris conscience que je devrais mourir un jour – et mes parents d’abord – de la sensation de stupeur qui m’avait envahie, et comme l’impression d’ un bourdonnement qui ne me lâchait plus.

Premières fois | Mourir un jour | 2 Comments »

2 Réponse à “Mourir un jour”

  1. Miss Yves, quel site FABULEUX! Ce doit être votre idée, alors FELICITATIONS. La plupart, sinon tous, de ces temoignages sont fort émouvants. TRES INSPIRANT.

  2. Non, Jean-Claude,je ne fais que participer: il faut rendre à Janus ce qui appartient à Janus-Et à Mirandoline, me semble-til .

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité