Étiquettes : le 29 septembre 2009

Je me souviens de mon professeur d’Allemand, l’heure infernale qu’on lui faisait passer, à crier, à danser, à se lancer des stylos, à rigoler, à lui jeter de l’encre, à chanter et à se cacher tous derrère une armoire pour ne pas qu’il nous voie.

Inclassable | Mon professeur d’Allemand | No Comments »

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité