Étiquettes : le 23 janvier 2010

Je me souviens de la lampe tempête que mon père extirpait d’un cagibi, les soirs de panne de courant, et qu’il accrochait à une installation de fortune. Je me souviens de ses oscillations et des étranges lueurs qu’elle lançait dans la cuisine, des ombres qu’elle grandissait d’une manière fantastique. Je me souviens que nous nous amusions à créer des ombres chinoises : cygne, lapin, mouette.

Le quotidien | La lampe tempête | No Comments »

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité