Étiquettes : le 23 octobre 2010

Je me souviens de l’accordéoniste aveugle, installé dans le recoin de la devanture d’un grand magasin ou, les jours de pluie, dans la galerie couverte à côté. Je me souviens des airs populaires qu’il jouait et – chantait à tue-tête. Il faisait partie des figures familières de la ville, sans qu’on sache quoi que ce soit sur lui et sa cécité. Et puis un beau jour, il n’a plus été là, plus jamais…

Le quotidien | L’accordéoniste | No Comments »

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité