Étiquettes : le 30 septembre 2016

Je me souviens du jour où je devais aller à l’école en vélo, comme je ne voulais pas je crevais tout les soirs mon vélo pour que ma mère me dépose en cours.

Le quotidien | A l’école en vélo | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 4 avril 2016

Je me souviens que ma mère m’envoyait chercher du beurre chez l’épicier du bout de la rue : il coupait une tranche de beurre dans une motte qui me paraissait gigantesque, et la posait sur un papier d’emballage un peu translucide. Il pesait le tout sur une balance dont je surveillais l’aiguille ! Et quand il n’avait pas la monnaie exacte, il complétait avec un bonbon qui « valait » 5 centimes de franc.

Le quotidien | Chez l’épicier | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 4 avril 2016

Je me souviens lorsque je suis retournée chercher ma voiture sur le parking en sortant de boîte de nuit : il n’y avait plus de pare-brise.

Le quotidien | Plus de pare-brise | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 4 avril 2016

Je me souviens des colliers tatouages en plastique.

Le quotidien | Les colliers tatouages | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 4 avril 2016

Je me souviens des siestes de la maternelle, sur les tapis par terre. C’était bien.

Le quotidien | Siestes de la maternelle | 1 Commentaire » |

Étiquettes : le 4 avril 2016

Je me souviens de la 2CV de mes parents. Elle était lavande. Elle était moins confortable que la CX, mais je la préférais.

Le quotidien | La 2CV de mes parents | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 21 mars 2016

Je me souviens de Madame Saint Pol qui nous ajoutait des cours pour faire un DS, le pire c’est qu’elle croyait qu’on viendrait LOL

Le quotidien | Madame Saint Pol | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 29 août 2015

Je me souviens de la maitresse du CE2 qui m’avait fait mangé un bout de buvard, parce que je l’avais tombé par terre !

Le quotidien | La maitresse du CE2 | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 10 novembre 2013

Je me souviens du cinéma Trianon à quatre vingt-quinze centimes et on donnait royalement cinq centimes de pourliche à l’ouvreuse.

Culture et divertissement, Le quotidien | | Pas encore de commentaire » |

Étiquettes : le 28 septembre 2013

Je me souviens des promenades avec mes enfants dans les bois ! La construction d’un igloo avec mes enfants ; de ma première petite fille que j’aime toujours aussi fort. je me souviens !! aujourd’hui j’ai 50 A, je me souviens.

Le quotidien | Promenades avec mes enfants | Pas encore de commentaire » |

Données Personnelles -