Étiquettes : le 24 mai 2008

Je me souviens que je m’étais arrêté à cause d’un cerf étendu au bord de la route. Je me souviens des yeux, ouverts, ronds, immenses. Du cou et de la nuque surtout, qui n’était qu’une bouillie de sang, de viande et de bouts d’os blancs. Je souviens que je m’étais demandé ce qui avait pu faire une blessure comme ça. Les mouches commençaient à tourner autour.

Inclassable | Cerf au bord de la route | No Comments »

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité