Je me souviens : les origines

C’est à Georges Perec que l’on doit d’avoir un jour entrepris, il y a quelques dizaines d’années, d’égrener la litanie de ses souvenirs en faisant commencer chacun d’eux par ces mots : « Je me souviens ». Il en fit un livre qui porte justement ce titre et qui parut en 1978, aux éditions Hachette. Il faut noter que s’il fut le premier à le faire en français, ce projet lui avait été inspiré par l’Américain Joe Brainard (1942 – 1994) artiste et poète, qui publia dès 1970 sa première série de « I remember ». Depuis, la formule a été souvent reprise et elle est devenue un dispositif utilisé dans de nombreux ateliers d’écriture. Elle permet en effet de faire se rencontrer de façon ludique et spontanée l’expérience de l’écriture et l’expérience personnelle, voire le vécu intime. Elle présente aussi l’avantage d’offrir des résultats qui sont presque toujours intéressants et, quelques soient les aptitudes littéraires de la personne qui écrit, il est bien rare de ne pas trouver dans une série de « je-me-souviens » quelque chose de drôle, d’insolite ou d’émouvant.

Contribuer

Si vous aussi avez envie d’écrire un ou plusieurs « je-me-souviens », il vous suffit de vous rendre sur la page « proposer un souvenir », accessible depuis notre menu, et d’y rédiger votre texte dans le champ prévu à cet effet (il convient de saisir également votre nom ou pseudonyme, ainsi que la catégorie dans laquelle vous souhaitez voir figurer votre « je-me-souviens », faute de quoi il ne nous parviendrait pas). Avant d’être publié sur le site, votre souvenir devra attendre d’être validé, ce qui peut prendre un certain temps. Si vous désirez être prévenu de la publication de votre « je-me-souviens », n’oubliez pas de renseigner également votre adresse email.
Il vous est également possible de réagir aux autres JMS, soit en laissant un commentaire, soit en les évaluant (- ou +). Les JMS les plus appréciés sont ceux que vous retrouverez sur la page du top 20.

Nous tenons à préciser que le processus de validation que nous mettons en oeuvre avant toute publication ne s’apparente en aucun cas à une censure. Entendez : il n’y a pas de souvenir indésirable en soi, il n’y en a pas non plus de trop insignifiant pour mériter d’être publié. Il s’agit uniquement pour nous de protéger le site contre les interventions intempestives et les propos diffamatoires, ainsi que de lui assurer une certaine cohérence et lisibilité. Cela veut dire aussi qu’un minimum de soin dans la rédaction de leur JMS est attendu de nos contributeurs : à l’évidence, un JMS écrit dans un français correct aura plus de chance d’être retenu qu’un autre, bafouillé en langage SMS. D’autre part, si nous nous réservons le droit de corriger d’éventuelles fautes d’orthographe ou de déplacer un souvenir vers une catégorie qui nous paraît plus appropriée, nous nous interdisons de modifier plus avant les textes qui nous sont soumis. Si donc votre JMS n’était pas validé, la raison serait probablement à rechercher du côté d’un style trop relâché, dirons-nous.
Les commentaires aux JMS seront eux modérés en vue de tenir à la plus grande distance possible toute forme d’agressivité.

Reserver votre pseudo

Il vous est possible de réserver votre pseudo en le faisant suivre d’un tiret, puis d’une série de 6 à 10 lettres ou chiffres, comme dans l’exemple suivant : Julie-1Ab23cD
Cette option est tout à fait facultative, mais en associant ainsi votre pseudo et votre code à chacun de vos JMS, vous serez assuré que le même pseudo vous sera toujours attribué. De cette façon, ce site pourra devenir comme une malle virtuelle où vous entreposerez vos souvenirs à mesure qu’ils nous reviennent : un simple clic vous suffira pour les retrouver. Sinon, et afin d’éviter les confusions, chaque fois que nous recevons un JMS sous un pseudo déjà utilisé, celui-ci est automatiquement modifié. Nous lui ajoutons en général le mois et l’année correspondant à la date de la contribution : si par exemple une seconde Julie nous écrit au mois de mai, nous publierons son JMS sous le pseudo Julie_04-08.
Avant de choisir un pseudo que vous souhaitez réserver, vous trouverez peut-être plus prudent de lancer une recherche sur le site, afin de vous assurer qu’il n’a pas déjà été retenu. si c’était le cas, le pseudo choisi vous serait bien réservé, mais modifié comme mentionné ci-dessus.

Parcourir

Plusieurs outils sont à votre disposition pour retrouver votre chemin dans les méandres des souvenirs : vous pouvez les consulter par auteur, en cliquant sur le nom du contributeur ; de la même manière vous pouvez les consulter par catégories. Il vous est encore possible d’utiliser la fonction de recherche pour accéder à tous les JMS contenant une expression ou un mot particuliers.

Enfin, n’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer vos suggestions, ou plus généralement pour nous faire part de vos remarques.
Pour toute autre question, merci de consulter nos conditions d’utilisation.
Toute réclamation se rapportant à un contenu litigieux ou suceptible d’être en infraction avec la loi doit être adressée à:

- conditions d'utilisation - Confidentialité