Étiquettes : le 21 juin 2008

Je me souviens que lorsque Johnny Halliday a débuté, mon parrain, un monsieur aux goûts très classiques , avait déclaré: Jany Holiday ? Pfft ! Il ne tiendra pas six mois ! »- j’ai bien ri en lisant, bien plus tard , le « je me souviens » numéro 181 de Georges Perec « qui avait dit quelque chose du genre : « Si ce type fait carrière, je veux bien être pendu ! »

Culture et divertissement | Johnny Halliday | 2 Comments »

2 Réponse à “Johnny Halliday”

  1. Ah, c’est sûr que malgré le respect et la sympathie que j’éprouve pour Perec, il faut bien avouer qu’il avait parfois le jugement un peu péremptoire… Je me souviens avoir lu quelque part qu’il aurait dit de Simone Weil (à propos de « la pesanteur et la grâce », je crois) que « ça ne vaut pas un pet de Pascal ». Ce qui est quand même un peu sévère, ou pour le moins expéditif… :-D

  2. En effet!
    Pour le « je me souviens 181 »,je dois préciser, ma citation étant incomplète, que Perec se souvient avoir déclaré cela ,lors du passage de J. H à Bobigny,et qu’il présente sa déclaration avec une certaine ironie.
    C’est curieux , j’ai oublié la poupée Claire, le Francophonissime-je me souviens seulement de Rintintin, de monsieur Cinéma,(mais pas de l’émission de J. Rouland…- « de chefs d’oeuvres en périls »( le dimanche soir il me semble- ce qui était sinistre, je crois, c’était l’image de demeures ou de châteaux , vraiment délabrés: je me souviens de ruines se détachant sur un ciel d’autant plus crépusculaire que l’image était , bien évidemment en noir et blanc !

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité