Étiquettes : le 2 décembre 2008

Je me souviens de la forêt de mon enfance, de la cabane des hardy, du cimetière des arbres interdit, des caches-caches, des lieux magiques et secrets. De la joie de trouver un gros champignon. De la bonne odeur de la forêt, de la terre mouillée. De la sérénité qu’on avait. De sentir le vent sur notre peau et l’apprécier, de danser sous la pluie. De savourer les choses vraies,
de ne jamais oublier.

Inclassable | La forêt de mon enfance | No Comments »

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité