Étiquettes : le 13 septembre 2009

Je me souviens des affiches de cinéma sur le chemin de l’école, du lycée : les « Maciste », celle d’un film d’épouvante « la Vierge de Nuremberg » celles, troublantes, des films de Vadim – le Repos du guerrier, « Et mourir de plaisir » et celle du film de Jacques Rivette au titre à rallonge « Albertine Simonin, la religieuse de Diderot » où Anna Karina, en robe de bure, affalée un sol dallé jouait les victimes

Culture et divertissement | Les affiches de cinéma | 2 Comments »

2 Réponse à “Les affiches de cinéma”

  1. Pour moi c’était plutôt les films d’horreur, les Dracula de troisième zone, ce genre de choses… Je me souviens d’une affiche qui me faisait particulièrement rêver et qui montrait une tombe entrouverte et une main ou une tête qui en sortait. Le film était malheureusement interdit aux moins de treize ans.

  2. J’avais aussi noté les Dracula, mais faute de place, j’ai dû élaguer!

Écrire un commentaire

- conditions d'utilisation - Confidentialité